jeudi 22 septembre 2016

Le résultat du concours


Il était une fois, des filles qui écrivent ou qui posent ou qui ne font rien de spécial d'ailleurs (ça nous arrive parfois), qui reçoivent plein de messages dont certains sont des images de bites. Certaines vont les imprimer pour en faire un mur de bites (dont celui de Maryssa Rachel : Auteure Photographe, Journaliste), The Wall of Shame pour certains, of Glory pour d'autres. Je me suis longuement questionnée et j'ai réalisé que ce sujet me tenait à cœur car je suis moi même un peu ambivalente dans mes réactions :

N'est il pas vrai que je parle ouvertement de sexe et que j'ai dit à maintes occasions aimer cela, aimer les hommes, leur érection dans ma bouche  etc...c'est vrai, je ne pourrais le nier.

N'est il pas vrai que je me suis vue émoustillée, rêveuse, emballée à la vue d'une photo de sexe d'homme? c'est arrivé c'est vrai

à partir de cela, les hommes qui sont au courant, m'apportent comme un bouquet devant ma porte, leur bite dans mon ordi. C'est tendre après tout, c'est explicite et très flatteur...
Selon la photo qu'on a posté, l'effet du texte qu'on a écrit, on va avoir le retour en image de l'effet produit pour dit "merci de m'avoir fait jouir" par exemple, logique.
Sauf que le revers de la médaille c'est que ça fait un paquet de bites, des fois au réveil quand on a l'estomac en vrac, ou quand on veux voir le monde sur facebook sans avoir le feu au cul, quand on a déjà plein d'autres messages non lus, quand les messages non lus c'était des propositions salaces personnelles et dérangeantes parfois...
Et bien, des fois, c'est la bite de trop, celle pour qui on aura pas d'attention à donné, celle qui sera pas la bienvenue car venue au mauvais moment...C'est à ceux là que j'ai proposé mon concours en fait.

Lancé cet été, c'est avec surprise que j'ai vu déserter tout ceux qui ont pourtant l'habitude quotidienne de me complimenter avec preuve à l'appuie. D'autres ont accepter avec le sourire et sont aller jusqu'au bout, à ceux là je tiens à récompenser l'audace.

Le résultat des commentaires recueillis parmi les membres du jury qui ne sont pas moins que des  "spécialistes" en la matière puisqu'il s'agit de femmes qui aiment les bites (qu'elles choisissent), des hommes qui aiment le sexe qui en parle médiatiquement :


Maryssa Rachel : Photographe, écrivaine et journaliste chez Paris Derrière, c'est à Maryssa que l'on doit le fameux "mur de bites", œuvre qu'elle créa à partir des nombreux courriers de ses lecteurs.


Laura Hurt : Spécialiste universitaire de l’œuvre de Sade, elle a mis en scène une pièce de théâtre sur ce thème et participe à des événements artistiques, elle est notamment l'organisatrice du festival Tesla à Nice, un festival d'art alternatif se rattachant au courant dadaïste.

 

Impression générale : Il difficile de rendre artistique une "bite", certains ont essayé, mais il n'est pas facile d'être Mappelthorpe. Le nu du corps esthétique et en particulier est une recherche extrêmement puissante et difficile à rendre. Le corps est toujours beau. Bravo Messieurs. N'oublions pas la parole du Marquis de Sade : tout plaît la nature...

Eve de candaulie: Auteur du livre "Mon mari est un homme formidable" et blogueuse de charme.


Stella Tanagra: Auteure du livre "Sex-Cité" et blogueuse de charme

 

Être jury de ce concours de bites ? Une évidence ! En tant qu’auteure de nouvelles érotiques, je passe un certain temps à décrire des verges en tous genres afin de donner du « palpable » à mes lecteurs. C’est toujours plaisant de se jouer du mâle et du sexe sur un ton humoristique et décalé, ce pourquoi je remercie l’initiative d’Anouchka. Bien que je ne recommande à aucun homme de draguer des femmes à coups de photos de leur queue, j’aime à penser que pour une fois, ce ne sont pas des corps féminins qui sont mis à l’honneur mais ceux des hommes. A quand un concours du plus beau torse ? cul ? pilosité ? …



Adam Privé: Auteur du livre"le traité d'Aneros" et du site "Nouveaux Plaisirs" dédié à la sexualité positive et ludique.

 

Ladouce Ingrid : Auteure et blogueuse.


Alain Massa : Photographe parisien et proche du milieu libertin.


Being Rebels : Journaliste.

 

  "J’ai choisi d'être membre du Jury car je suis une personne très “sexuel”. Je suis attiré par le corps féminin, mais je suis aussi capable d’être stimulé par un homme qui s'occupe d’une femme. J’ai donc voulu choisir des bites qui me feront durcir en les imaginant entre les main d’une femme."

 

 

Parmi les commentaires que j'ai adoré découvrir, certaines photos ont été plus attractives que d'autres et ont été plus inspirantes, plus commentées. C'est ainsi que j'ai déterminé le vainqueur du concours, en choisissant la photo qui avait le plus inspiré le jury.

 

 

Donc le vainqueur est.....

 

 

 

 

Bravo à lui !!! Félicitation

voici les différents commentaires du jury: 

 

le timide (qui ne semble pas vouloir sortir de peur de se faire dévorer)
un chouette clair obscur et un pénis en érection mais pas totalement décalotté, on distingue bien sur la photo le grain de la peau, et cette photo me plait car la chair est mise en valeur. Ce n'est pas juste un sexe conquérant et dressé mais il transparait la véritable nature de l'objet.J'aime la mise en valeur du sexe dans ce qu'il a de touchant: sa rondeur, sa texture.... On a envie d'y approcher la tête pour le sentir, le goûter. 
Loin des clichés de sexes en érection habituels cette photo souligne la tendresse que peut provoquer chez moi la vue d'un sexe masculin. C'est un parti pris qui me plait.
 
La seule photo a avoir eu trois commentaires, Félicitation à tous les participants tout de même .
Le vainqueur se verra remettre en main propre en kit de moulage en latex pour réaliser une empreinte pour faire un moule dans lequel couler du silicone, jusqu'à présent je le réalisais à la maison mais cela existe aussi sous forme de kit dans le commerce



Comme quoi...l'émotion n'a pas forcement à voir avec une érection vertigineuse, ça plait aussi, d'ailleurs je vous invite à relire les commentaires sous les photos dans l'article du concours.
Merci à tous pour vos messages, commentaires encouragements, je vous aime fort! 

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire